85

79

Diagnostic de cancer : quelle réaction mon enfant peut-il avoir ?

7 min - Read

Quel que soit l'âge, un diagnostic de cancer a un impact considérable sur un enfant.  Et si l'âge, le niveau de développement et la personnalité contribuent à déterminer bon nombre de réactions, la plupart des enfants ressentent des émotions diverses et variées : anxiété, peur, colère et contrariété, et ce à différents stades de leur maladie.

La majorité des enfants atteints de cancer subissent de nombreux changements dans leur vie quotidienne. Tests de toutes sortes, multiples rendez-vous chez le médecin, traitement... Étant donné qu’ils ont beaucoup à gérer, il est indispensable qu’ils puissent compter sur la présence de personnes en qui ils ont confiance et qu’ils se sentent aimés.

Si les enfants se montrent parfois étonnamment résistants en cas de maladie grave, les experts s’accordent à dire qu’il est essentiel, pour les aider à le rester, de comprendre leurs besoins spécifiques, de conserver leurs routines habituelles et de leur apporter du réconfort et de l’amour, tout en maintenant un cadre.

Pour la plupart des enfants, leurs parents constituent la principale source de soutien au cours de leur maladie. Un enfant est conscient que ses parents savent mieux que quiconque comment il gère les situations inhabituelles, ce qui lui fait peur, le rend triste ou heureux. Ils savent comment l’aider à se détendre en cas de stress.

Ci-dessous, nous nous sommes penchés sur quelques réactions fréquentes d’enfants atteints de cancer, selon l’âge. Néanmoins, n’oubliez pas que chaque enfant est unique et réagit et gère les moments difficiles à sa façon.

Bébés et enfants en bas âge (0-5 ans)

À cet âge si jeune, les enfants s’intéressent à ce qui se passe « ici et maintenant ». Leur principale préoccupation est l’absence de leurs parents. De même, ils peuvent être déboussolés et très affectés du fait de ne pas pouvoir jouer et s’amuser autant que d’habitude.
Les enfants très jeunes et les bébés peuvent :

  • Avoir très peur d’être séparés de leurs parents et s’agripper à eux plus que d’habitude
  • Pleurer, crier et même hurler plus que d‘habitude
  • Se montrer de moins en moins coopératifs au moment des tests et des soins
  • Se mettre en colère et se contrarier, parce que leur routine quotidienne habituelle a changé : repas, moments de divertissement et intimité avec les parents
  • Avoir le sommeil perturbé (difficultés à s’endormir ou à bien dormir)
  • Régresser en termes d’autonomie, de maturité ou d’habitudes d’hygiène
  • Se refermer et ne pas vouloir participer à des activités qu’ils apprécient habituellement

Enfants en école primaire (5-12 ans)

Les enfants de cette tranche d’âge sont plus indépendants. Ils comprennent mieux ce qui se passe, et si certaines de leurs réactions se rapprochent de celles d’un enfant plus jeune, ils peuvent également :

  • Avoir davantage besoin du soutien émotionnel de leur famille proche et de leurs amis que d’habitude
  • Regretter les moments passés avec leurs camarades de classe et autres amis
  • Se sentir mal à l’aise et frustrés de ne plus aller en classe et de ne plus prendre part aux activités après l’école
  • Se montrer parfois colériques ou tristes quant à leur maladie, notamment du fait qu’ils manquent l’école et s’amusent moins
  • S’éloigner de leurs amis et rejeter l’école, comme pour se protéger de la déception de ce qui leur arrive

Adolescents

À l’annonce d’un diagnostic de cancer, un adolescent peut se sentir complètement perdu et bouleversé. Certains vont d’abord rejeter leur famille pour tenter de gérer les choses seuls. Au contraire, d’autres vont se rapprocher de leurs parents, frères et sœurs et s’en remettre encore plus à eux. Voici quelques réactions possibles chez les adolescents :

  • Colère et anxiété par rapport à leur corps, qui ne fonctionne plus comme avant
  • Mise en retrait, moral au plus bas (déprime)
  • Stratégie d’évitement de la réalité : faire semblant que tout va bien et faire des blagues sur son cancer et son traitement
  • Rébellion contre les parents, les professeurs et l’équipe médicale, ce qui rend le traitement et les soins plus difficiles
  • Recherche de soutien auprès de personnes extérieures à la famille proche (amis, professeurs, etc.), et ce plus qu’à l’habitude
  • Sentiment de gêne, bouleversement quant à ce qui leur arrive, en particulier si le traitement a entraîné des effets secondaires qui modifient l’apparence et le comportement (perte de cheveux, difficultés motrices, perte de poids...)

Adolescents et jeunes adultes

L’impact d’un diagnostic de cancer n'est pas le même selon qu’il concerne un adolescent/jeune adulte ou un enfant/adulte plus âgé. L’adolescence et le début de l’âge adulte sont des périodes pendant lesquelles on devient indépendant sur les plans physique, psychologique et social. Le diagnostic et le traitement du cancer viennent troubler ce développement complexe et obligent à gérer diverses émotions dues aux facteurs de stress associés au cancer. Voici les principaux problèmes rencontrés par les adolescents et les jeunes adultes :

  • Perte d’indépendance
  • Changements au niveau des relations intimes, avec les personnes du même âge et avec la famille
  • Altération de la fonction et de la forme physiques, de l’estime de soi et de l’image de son propre corps
  • Questions sur la fertilité
  • Perturbations au niveau scolaire
  • Difficultés à trouver un emploi, droits au travail
  • Préoccupations d’ordre financier et pratique

Pour plus de conseils sur la manière d’aider votre enfant à gérer ses sentiments et émotions, consultez les articles suivants :

Le contenu de l'article vous a aidé?