85

79

Prendre le temps de régénérer son corps et son esprit

« Je savais que pour être présent pour mon enfant et ma famille, je devais être en paix avec moi-même. »

Il est parfois tentant d’oublier ses propres besoins et de ne se focaliser que sur son enfant. Néanmoins, il reste essentiel de prendre du temps pour soi, afin de garder l’énergie nécessaire pour prendre soin de lui.

Voici quelques conseils pour commencer :

  1. Trouvez des moyens de vous détendre et de réduire votre stress. Certains parents testent de nouvelles choses, comme les séances de yoga ou de respiration profonde organisées à l’hôpital. D’autres préfèrent se rafraîchir dehors, même s’ils n’y restent pas forcément longtemps. Quels que soient la méthode et le lieu, trouvez quelque chose qui vous apaise.
  2. Mangez bien. Bien s’alimenter aide à garder de l’énergie et à rester en forme. Préparez-vous des goûters sains, notamment avec des fruits frais. Évitez les fast foods.
  3. Dormez autant que possible. Même s’il n’est pas toujours facile d’avoir son compte d’heures de sommeil... Consultez un médecin si vous rencontrez des difficultés à dormir ou si vous vous sentez épuisé pendant la journée. Demandez à des amis ou à des membres de votre famille de vous aider afin de pouvoir faire la sieste de temps en temps et ainsi de vous redynamiser.
  4. Restez actif afin de mieux dormir et de rester calme. Essayez de marcher, de faire du jogging, d’aller à la salle de sport, ou encore de suivre une séance de gym sur DVD. S’il est difficile de rester physiquement actif à l’hôpital, de temps en temps, montez et descendez les escaliers ou allez faire un tour.
  5. Utilisez les temps d’attente. Pensez à des activités qui vous plaisent et que vous pouvez faire dans la chambre de votre enfant, comme faire un jeu, lire un livre ou un magazine, écrire ou écouter de la musique.
  6. Exprimez vos sentiments. Écrivez, dessinez ou trouvez un autre moyen d’exprimer vos pensées et vos émotions.
  7. Aidez-vous de votre foi ou de vos croyances. Certaines personnes ont le sentiment que le cancer apporte un sens nouveau ou plus profond à leur foi. D’autres ont l’impression que celle-ci disparaît.  Certains parents prient, lisent des livres religieux, méditent ou échangent avec des chefs spirituels. Pour d’autres, le simple fait de tenir un journal intime, de lire ou de rester tranquille peut aider.

Le contenu de l'article vous a aidé?