85

79

Cancer et alimentation chez l’enfant : Questions fréquentes de parents

Comment savoir si mon enfant mange suffisamment ?

Le poids et la taille de votre enfant seront mesurés lors de vos rendez-vous à l’hôpital, et parfois notés sur un graphique taille/poids en centiles.

Ces mesures aident à vérifier si votre enfant mange suffisamment et si le traitement a un effet sur sa croissance. On vous demandera également s’il a de l’appétit, quels sont ses plats préférés et s’il éprouve des difficultés à manger et boire.

Mon enfant doit-il éviter certains aliments ?

Lorsqu’un enfant est malade ou sous traitement, il a plus de risques de contracter une infection. Il peut par exemple être victime d’intoxications alimentaires. Le mieux est donc d’éviter les aliments suivants :

  • Les œufs crus ou légèrement cuits
  • Le pâté
  • Les fromages fabriqués à partir de lait non pasteurisé ou affinés aux moisissures, comme le brie, le camembert, le roquefort, le bleu ou le gorgonzola. Évitez le lait non pasteurisé.
  • Les viandes crues ou pas assez cuites (cuisson saignante...)
  • Les crustacés crus (aucun risque s’ils sont cuits)

Si votre enfant doit subir une greffe de cellules souches ou de moelle osseuse, d’autres aliments peuvent être à éviter. Demandez conseil au (à la) diététicien(-ne), au médecin ou au personnel soignant.

Mon enfant mange la même chose tous les jours. Dois-je m’inquiéter ?

Très fréquent, ce problème est généralement dû à un changement de perception des goûts chez votre enfant ou à d’autres effets secondaires du traitement. Nombreux sont les enfants qui s’en tiennent à des aliments « sans risque », dont ils savent qu’ils ont bon goût ou ne les rendent pas malades. Tout cela fonctionne souvent par phases et s’améliore avec le temps. En cas de doute, demandez au (à la) diététicien(-ne) de vérifier si votre enfant bénéficie bien de l’apport en nutriments nécessaire.

Je ne parviens pas à faire manger des fruits et des légumes à mon enfant

Essayez de lui servir des fruits et des légumes à chaque repas ou goûter afin qu’il conserve l’habitude d’en manger. Par exemple, ajoutez une cuillerée de petits pois ou de carottes râpées à la sauce des pâtes, mettez quelques tranches de concombre à côté des sandwiches ou préparez des « kebabs aux fruits » en dessert. Pensez également aux jus de fruits et autres milkshakes et smoothies maison, une solution souvent efficace pour intégrer des fruits à l’alimentation.

Cela m’inquiète de donner tant de cochonneries à manger à mon enfant

Tous les aliments ont une valeur nutritionnelle, même ceux servis dans les fast foods et ce que l’on appelle la malbouffe. Hamburgers, frites, pizzas... Tous apportent beaucoup d’énergie et contiennent protéines, vitamines et minéraux. La plupart des enfants aiment leur goût, parce qu’ils sont généralement très salés et aromatisés. Vous pourrez l'encourager à manger plus varié dès que vous sentirez que l’appétit de votre enfant s’améliore et qu’il se sent mieux.

Chez vous, essayez de le faire participer à la préparation des repas et n’hésitez pas à ajouter de la sauce ou autres à vos plats pour les rendre plus alléchants. En cas de doute, demandez au (à la) diététicien(-ne) de vérifier l’alimentation de votre enfant.

Mon enfant doit-il manger bio ?

Diverses études montrent que les fruits et légumes bio peuvent offrir des teneurs plus élevées en certains minéraux et vitamines et contenir moins de contaminants. Néanmoins, il n’existe aucune preuve que les aliments bio sont meilleurs pour les patients atteints de cancer. Bio ou non, tous les fruits et légumes doivent être bien lavés avant d’être consommés.

Le contenu de l'article vous a aidé?