85

79

Les changements possibles et quelques conseils pour t’aider à les gérer

Il est possible que ta famille ait beaucoup de changements à gérer. Tu es peut-être l’aîné, le plus jeune ou le cadet. Et peut-être que tu vis avec ta mère, ton père ou tes deux parents. Quelle que soit ta situation de famille, il y a des chances que les choses aient changé depuis que ton frère ou ta sœur est malade. Cet article s’intéresse donc à certains de ces changements et donne quelques solutions que certains ont pu trouver pour les gérer.

"Je n’étais tout simplement pas prête pour tous ces changements. Ma sœur Chloé et moi avions toujours dormi dans la même chambre. Mais quand elle est tombée malade, c’est devenu la sienne, parce que maman et papa devaient souvent venir la voir la nuit. J’ai dû passer la nuit plusieurs fois sur le canapé, dans le salon. Mon frère Nicolas et moi, nous ne pouvions même plus inviter des amis chez nous, parce qu’ils pouvaient apporter des germes. Maintenant, c’est différent."
Jessica, 13 ans

Les changements de routine et de responsabilités

Est-ce que cela ressemble à ce que tu vis chez toi ?

➜ As-tu plus de tâches ménagères à faire ?
➜ Passes-tu plus de temps avec tes proches ou avec tes amis ?
➜ Es-tu plus souvent seul chez toi ?
➜ Est-ce que l’on te demande d’aider à préparer à manger ou de faire la lessive ?
➜ Est-ce que tu t’occupes plus de tes frères et sœurs plus jeunes ?
➜ Est-ce que tu préférerais voir tes amis aux moments où l’on a besoin de toi à la maison ?

Est-ce que tu te reconnais dans les phrases suivantes ?

➜ Tu as l’impression que tu dois être toujours parfait et coopératif.
➜ Tu essaies de protéger tes parents de tout ce qui pourrait les inquiéter.
➜ Tu as envie de crier, mais tu te retiens, parce que tu ne veux pas faire d’histoires.

Personne ne peut être parfait en permanence. Tu as besoin de moments où « vivre » et exprimer ta tristesse ou ta colère, tout comme tu as besoin de moments heureux. Essaie de faire comprendre à tes parents et aux autres personnes en qui tu as confiance comment tu te sens, même si tu dois faire le premier pas.

Tes relations avec tes parents

Peut-être que tes parents te demanderont d’assumer plus de responsabilités que les autres enfants de ton âge. Et peut-être qu’ils passeront plus de temps avec ton frère ou ta sœur. Au départ, cela ne te plaira pas forcément. Et puis, petit à petit, tu grandiras et apprendras beaucoup de cette expérience. N’hésite pas à consulter l’article suivant pour savoir comment parler avec tes parents.

Se retrouver quand les choses changent

D’une manière générale, les familles se rendent compte que se réunir pour échanger soulage beaucoup, même si elles ne peuvent le faire qu’une fois par semaine, par exemple. En effet, parler peut aider à rester soudés. Voici quelques paramètres à prendre en compte lorsque tu parles avec :

Tes autres frères et sœurs

➜ Si tu es l’aîné, tes frères et sœurs plus jeunes cherchent peut-être du soutien auprès de toi. Aide-les autant que tu peux. Mais n’hésite pas à leur dire que pour toi aussi c’est difficile.
➜ Si tu cherches du soutien auprès de tes frères et sœurs plus âgés, dis-leur comment tu te sens. Ils peuvent t’aider, mais ils n’auront peut-être pas toutes les réponses.
➜ Essaie de dire des choses comme : "Je fais du mieux que je peux. Comment est-ce qu’on pourrait gérer tout cela ensemble ?"

Tes parents

Attends-toi à ce que tes parents soient un peu stressés, comme toi, probablement. Tes parents ne diront ou ne feront pas toujours ce qu’il faut.
➜ Essaie de profiter au maximum du temps que tu passes avec tes parents. Dis-leur à quel point cela compte pour toi. Peut-être que vous pourriez aller au restaurant, ou alors ils pourraient venir te voir de temps en temps au sport ou à tes autres activités.
➜ Il arrivera que tu doives faire le premier pas pour leur parler. Peut-être que tu te sens coupable de vouloir que tes besoins soient satisfaits. Tu ne devrais pas. Toi aussi tu es important et aimé.
➜ Continue à parler avec tes parents, même si c’est parfois difficile.
➜ Essaie de dire des choses comme : "Papa, j’ai quelque chose à dire. Est-ce qu’on peut parler maintenant ?" ou encore "Maman, j’ai besoin de te parler. Est-ce que tu as un moment ?"
➜ Peut-être que c’est une bonne idée de demander : "Est-ce que je peux faire quelque chose pour t’aider ?"

Ton frère ou ta sœur atteint(e) de cancer

Il se peut que ton frère ou ta sœur se sente mal à cause du traitement et préfère être seul(e). Mais peut-être aussi qu’il/elle se sent bien et a besoin de ta compagnie.
➜ Essaie de dire des choses comme : "Est-ce que tu veux faire un jeu, ou parler ?"

Le contenu de l'article vous a aidé?